Nos actualités

Un programme de découverte pour séduire le jeune public

Organisée dans le cadre des journées du patrimoine, l’opération « Enfants du patrimoine » a incité deux classes de primaire de l’école Wickram à découvrir deux musées colmariens, le musée du Jouet et Bartholdi.

Des objets ayant trait au musée Bartholdi étaient à retrouver au musée du jouet et réciproquement.  Photo L’Alsace /Jean-Louis LICHTENAUER

Chaque année, le réseau des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) organise à la veille des journées européennes du patrimoine une journée exclusivement dédiée aux élèves et à leurs enseignants. Les activités sont adaptées au jeune public, de la maternelle au lycée.

Dans le cadre de la 4e édition nationale des « Enfants du patrimoine », les élèves de la classe de CM1 de l’école Wickram avec leur professeure Anne Debus ont rejoint, vendredi matin, le musée du Jouet, rue Vauban à Colmar, après avoir visité le musée Bartholdi.

Des énigmes dispersées tout au long du parcours
Première question pour les enfants devant la bâtisse de la rue Vauban : quel type de construction et quel était son usage ? Grande surprise, d’apprendre que ce n’était pas une maison, mais un cinéma de quartier dont l’écran était à la place de la vitrine principale.

Nadine Resch-Rosin, enseignante en histoire-géographie et en histoire de l’art au lycée Camille-Sée, encadrait les jeunes élèves au cours des visites, accompagnée de neuf lycéens de terminale, qui ont pris en charge les trois groupes de CM1 pour les guider et les aider à résoudre les énigmes dispersées tout au long du parcours.
A l’aide d’une photo indice de l’objet recherché, les enfants devaient identifier les intrus – un objet issu de l’autre musée – par exemple la statue de la Liberté, dissimulée dans une des vitrines du musée du Jouet et donner l’appellation exacte.

Devant la vitrine des ours en peluche, les jeunes ont appris pourquoi on les appelait Teddy Bear, en référence au président des USA Theodore Roosevelt, dit Teddy, qui avait lors d’une chasse refusé d’abattre un ours. Les temps d’une matinée, les élèves de l’école Wickram ont eu à retrouver à travers les deux musées près de 50 objets, autant de regards croisés pour découvrir et explorer le patrimoine culturel.
La borne d’arcade, mise à disposition pour l’exposition consacrée à l’aviation Histoire d’avions , a rencontré un grand succès aussi, une autre facette du patrimoine plus ludique.

Article paru dans le DNA (https://www.dna.fr/culture-loisirs/2021/09/21/un-programme-de-decouverte-pour-seduire-le-jeune-public) le 21 septembre 2021