« J’hérite de la maison d’un parent, que puis-je en faire ? »

 

A cette question se rajoutent souvent des souvenirs familiaux. Entre les investissements nécessaires, les préoccupations liées à un bâtiment à entretenir et l’attachement personnelque vous pouvez ressentir, la réflexion est parfois difficile à engager.

 

En premier lieu un examen de votre lien à cette maison est indispensable.

Si ce lien est indifférent, contraint ou uniquement financier, soyez néanmoins attentif à la réalité du bien. Cela vous aidera, en cas de vente, à avoir une idée juste de l’avenir possible du lieu,vous permettant de fixer les conditionsd’une vente.

 

Si votre lien à l’héritage est fort et indéfectible, il sera le moteur qui vous portera dans vos réflexions.

Pour que ce futur soit clair et radieux, procédez à un inventaire de l’état, des qualités et des contraintes du bâtiment et de sa situation. Ceci vous aidera à choisir si vous allez réinvestir ces lieux pour vous-même, pour l’affecter à un usage de tiers ou pour procéder à sa vente.

 

Si vous pensez pouvoir réinvestir l’héritage pour vous-même, soyez attentifs aux implications qui suivront ;au vu de sa localisation, comment vais-je y vivre ? Quelles sont les contraintes qui s’imposent ? Quels changements seront introduits dans mon quotidien ?

 

Si vous souhaitez l’affecter à un usage de tiers, anticipez l’affectation. S’agira-t-il d’une occupation touristique ? D’une résidence principale ? D’une occupation professionnelle ? A toute perspective correspond des aménagements qu’il faudra engager. Clarifiez vos capacités d’investissement. Soyez conscient du temps que vous aurez à consacrer à la gestion qui s’annonce.

 

Se poser les bonnes questions avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Haut-Rhin c’est déjà apporter des réponses. N’hésitez pas à prendre rendez-vous :

CAUE du Haut-Rhin

16a Avenue de la Liberté

68000 COLMAR

03 89 23 33 01

www.caue68.com

 

Article paru dans le magazine “Tendance, Habitat et Déco” de mars 2020