Logement : rénover consomme beaucoup moins de ressources que de construire du neuf

Selon l’Agence de l’environnement (Ademe), la quantité de matériaux à mobiliser pour construire du neuf est de 40 à 80 fois plus importante que pour rénover un bâtiment de logements.

 

Créer une filière pollueur-payeur, comme l’ont décidé les députés dans le cadre du projet de loi sur l’économie circulaire , adoptée vendredi par l’Assemblée en première lecture, n’est pas la seule solution qui permettra de régler l’énorme problème des déchets dans le BTP (227 millions de tonnes par an). Mieux vaut également rénover l’ancien plutôt que de construire de nouveaux bâtiments. Cela évite de produire des déchets de démolition et, surtout, cela permet de réduire drastiquement la consommation de matériaux. L’ancien en prélève entre 40 et 80 fois moins que le neuf, selon les experts de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), qui viennent de consacrer  deux études à l’un des défis les plus difficiles qu’ait à relever l’économie circulaire.

En moyenne, construire une maison individuelle mobilise 1,2 tonne de matériaux par mètre carré. C’est environ 40 fois plus que pour une rénovation. Le bilan est encore bien plus défavorable au neuf lorsqu’il s’agit de logements collectifs. Il faut compter en moyenne prélever 1,6 tonne de matériaux pour bâtir 1 mètre carré de surface utile, soit environ 80 fois plus que lorsqu’il s’agit de retaper un vieil immeuble.