CO2 mon amour, émission de France inter du samedi 4 mai.

A la découverte de la capitale de la Belgique et de l’Union européenne… sous un jour vert !

Cliquez sur le lien puis sur « RÉÉCOUTER« .

https://www.franceinter.fr/emissions/co2-mon-amour/co2-mon-amour-04-mai-2019

 

CO2 mon amour, l’émission qui rapproche les hommes en nous rapprochant de la nature…

Ce samedi, Denis Cheissoux vous propose une émission intégralement consacrée à Bruxelles. Une heure de reportages, de rencontres et d’immersion dans cette ville très internationale, constituée de 184 nationalités !

C’est Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles, qui est notre guide aujourd’hui. Priorité est donnée aux piétons dans l’espace public, aux transports en commun et au vélo ! Des pistes cyclables sécurisées ont notamment été mises en place. Escale, entre autres, sur la Grand-Place, avec l’Hôtel de Ville et la Maison du Roi, place classée Patrimoine Mondial de l’Unesco.

  • Direction le quartier des Marolles, où nous attend Lionel Godrie, directeur général du Logement Bruxellois. Il nous expose le Plan d’innovation et de rénovation bruxellois, qui consiste à ré-isoler les logements, mais également à moderniser les chaufferies collectives. Ce plan est principalement destiné aux « oubliés du climat », populations précaires qui habitent pour une grande part le centre-ville de Bruxelles.
  • Puis, Denis Cheissoux se rend à l’Ecole maternelle du Jardin aux Fleurs pour rencontrer Olivier Das Dores, conseiller instruction publique. Ce dernier nous éclaire sur certains projets de transports scolaires : la marche à pied privilégiée pour les petits déplacements scolaires ou encore « le vélo cargo » qui effectue des tournées de distribution de courriers au bénéfice des écoles. Autre projet : une vélothèque !
  • La déambulation urbaine se poursuit au milieu des canards et des oiseaux ! Nous sommes dans la forêt urbaine de Neder-Over-Heembeek, avec Sassia Lettoun, conseillère de la cellule développement durable et Ann-Sophie Deneyer, de la cellule solidarité internationale. Il s’agit d’une forêt participative : des arbres sont plantés par les enfants et les habitants eux-mêmes. Cette forêt, de 20 hectares à peu près, couvrira à terme 40 hectares !
  • Enfin, Denis Cheissoux se rend au marché bio (quartier des Marolles), niché au coeur des Ateliers des Tanneurs, véritable centre d’entreprises d’économie locale, en compagnie de son directeur Ronald De Greef. Particularité : on trouve des produits bruts, en circuit court, à des prix très abordables !

Programmation musicale

Alors on danse – Stromae

Tout oublier – Angèle/Roméo Elvis


  ©2018 | Agence COLCOM. All rights reserved.